L’assistance, facteur de performance en ultra trail

L’assistance, facteur de performance en ultra trail

Il y a bien une chose sur laquelle tout le monde s’accorde, c’est l’importance primordiale de l’assistance en ultra trail. L’assistance se caractérise souvent par un binôme, un tandem où il y a l’athlète, celui qui court, la partie émergée de l’iceberg, puis il y a la partie immergée, celle qui se définit plus difficilement tant son rôle et ses actions sont diverses et variés. On oublie souvent de citer l'importance de ce travailleur de l'ombre sans lequel un ultra trail serait bien plus compliqué à gérer pour l'athlète. Tout serait bien moins confortable, tant matériellement que psychologiquement.  

L'assistance, l'art du soutien

Les ravitaillements sur la majorité des courses sont calculés pour être totalement autonome, certains organisateurs de courses mettent à disposition des dropbag dans lesquels vous pouvez mettre du matériel pour vous changer ou vous ravitailler et que vous allez retrouver à des points donnés en amont. Selon la durée de la course ou si vous souhaitez performer, l'assistance sera alors indispensable. 

Se faire assister demande une certaine préparation afin de rendre le passage aux ravitaillements le plus fluide et efficace possible. Pour certaines courses ou coureurs, la zone de ravitaillement ressemble à un pit stop de Formule 1 et pour d'autres, elle est essentielle pour recharger les batteries sur le long terme. 

L'ultra trail, sport individuel ? 

Habitué des courses aux kilomètres et dénivelés vertigineux, Mickaël Berthon est l'un des finishers de la Chartreuse Terminorum 2023 et vient de terminer le mythique Tor des Géants. Une longue balade de 330 km et 24 000 de D+ dans la vallée d'Aoste en Italie. Familier des très longues distances, Mickael peut compter sur le soutien sans faille de Fiona, sa compagne.

Véritable couteau-suisse, Fiona multiplie les rôles. Bien plus qu'un soutien moral ou logistique, elle est multi-tâche. 

Hydratation, alimentation, motivation.

Le départ de la course a été donné à 10h pour Mickaël, mais également pour Fiona qui avait une feuille de route bien précise. Pour le TOR des Géants, il y a 6 bases de vie où il est possible d'avoir une assistance et où Fiona avait prévu de retrouver Mickaël. Entre les points de ravitaillement, l'objectif est clair : organiser, préparer et anticiper.  

Fiona, véritable Wonder Woman aux commandes des ravitaillements de Mickael. 

Avant de retrouver Mickael aux différents ravitaillements, Fiona enfile de nombreuses casquettes. Elle prépare toute la nutrition en fonction de ses besoins, de la stratégie de course, de la météo, de ses envies, s'il fait jour ou nuit etc. Boisson chaude ou froide, cookie, cake, shaker, tout doit être prêt pour l'arrivée de l'athlète. 

Pendant cette phase, le maître-mot est l'anticipation. Fiona doit penser à tout et anticiper les besoins de Mickaël : la nutrition, l'hydratation, les vêtements de rechange, la crème anti-frottement etc. L'organisation en amont est importante. C'est pour cela qu'ils ont mis en place des choses simples, mais très efficaces, comme le fait d'alterner entre deux sacs de trail, permettant à Fiona de préparer le sac d'hydratation entre deux ravitaillements et donc de ne pas perdre de temps et de ne pas prendre le risque d'oublier quelque chose. S'il y a bien une chose que Fiona (et la majorité des assistances) appréhende, c'est d'oublier quelque chose. En effet, pendant la course, l'assistance doit pouvoir réfléchir et penser pour deux, notamment lorsque le coureur arrive aux ravitaillements. 

Une fois qu'il est là, il doit manger, se nettoyer, se changer, il faut également recharger les batteries de la montre, des frontales et du téléphone. Au delà de l'aspect logistique, c'est également le moment pour Fiona de l'écouter, de le remotiver et de le remobiliser, avec toute la douceur qui la caractérise. 

Dès lors où il repart, elle doit tout ranger et recommencer toutes les préparations pour la prochaine zone de rencontre. Entre les trajets, les vérifications de la météo, le suivi de course et la gestion des ravitaillements, Fiona prend le temps de publier sur les réseaux-sociaux pour nous narrer les aventures de Mickaël. 

Compagne, cuisinière, chauffeur, logisticienne et Community manager, sont tous les rôles avec lesquels Fiona jongle pendant les ultra trail de Mickael. 

On a déjà hâte de retrouver le duo de choc lors d'une prochaine aventure 😉

 

  • Erik Huisman Liquid error (snippets/comment line 5): The format option 'month_day_year' is not a supported format.

    A big applause for all Fiona’s in the running community!! Without them no FKT’s and much more DNF’s.


  • BART-PERROUSE Liquid error (snippets/comment line 5): The format option 'month_day_year' is not a supported format.

    Que du bonheur 🥹 nous avons à deux fait à pied 🦶 22 jours de marche entre Mombelliard et Culoz . La GTJ.
    Grande Traversée Jurassienne. Nous avons tellement en communion pendant les 420 kilomètres que vous , les deux binômes bravo . Nous vous félicitons et espérons des belles performances pour vos prochaines aventures. JosyPhilippe