Comment débuter le canitrail ?

24.05.2024
Entrainement
Comment débuter le canitrail ?

Le canitrail est une activité qui allie la passion du trail et l'amour des chiens, offrant une expérience unique de partage et d'effort commun sur les sentiers. Avant de débuter le canitrail, il est important de respecter quelques précautions. 

Entraînement, alimentation, hydratation, équipement... Retrouvez toutes les recommandations et astuces de Damien Nieto pour courir avec son chien dans les meilleures conditions. Damien, ambassadeur Idog et membre du club de Canicross des Monts (69), est un passionné de course à pied et d'animaux. Depuis plusieurs années, il a associé ses deux passions en pratiquant le canicross et le canitrail. 

Tout d'abord, avant de vous lancer dans le canitrail, il est très important de savoir qu’il y a certaines précautions à prendre. Il est fortement déconseillé de faire courir un jeune chien, car son ossature en pleine croissance en serait grandement fragilisée. Attendez qu’il ait au moins 12 mois s’il est d’une race de petite ou moyenne taille et patientez jusqu’à l’âge de 18 mois s’il est de grande taille. Vous devez également faire contrôler l'état de santé de votre chien auprès de votre vétérinaire, de la même façon que vous devez consulter votre médecin pour obtenir un certificat médical. En effet, certaines races de chiens ont fréquemment des faiblesses respiratoires, c'est le cas des bouledogues par exemple. 

C'est pour cela qu'il est important d'écouter et d'appliquer les conseils de votre vétérinaire. 

Education et sociabilisation

Vous allez vite vous apercevoir que ce n’est pas si “naturel” de courir avec son chien. Il va courir devant ou proche de vous, attendre que vous lui indiquiez les directions à prendre, la vitesse à adopter... En trail notamment, certains ordres sont capitaux, en effet, vous allez évoluer dans des milieux accidentés, si votre chien n'est pas éduqué et ne répond pas aux ordres basiques, vous pourriez rapidement vous retrouver en danger. 

Il est donc essentiel que votre chien obéisse aux ordres plus basiques comme le rappel ou le "stop" qui vous seront très utiles. Bien sûr, la pratique permet de renforcer ces ordres, mais il est bon qu’ils soient acquis avant de débuter. 

Si vous envisagez de faire des compétitions, il sera alors important de sociabiliser votre chien et de l'habituer à courir avec d'autres. 

Douceur et progression

Comme pour tout, douceur et progressivité sont la clé. Commencez par des sorties courtes de 15 à 20 minutes par semaine afin d’éviter tout risque de blessure pour vous comme pour votre chien. L’allure doit être modérée. Au fil des séances, vous augmenterez la durée et la vitesse, mais évitez de brûler trop vite les étapes. Votre animal a besoin de temps pour adapter son corps à la pratique de la course, tout comme vous.

Adaptez-vous à votre chien

Quoi qu’il en soit, adaptez-vous toujours aux capacités de votre chien, et non l’inverse. Si vous le contraignez à vous suivre, la sortie sportive peut très vite devenir un moment désagréable pour vous deux, sans compter qu’il risque de se blesser. Soyez attentifs aux moindres signaux, c'est à vous de vous adapter à lui et non l'inverse. 

Sachez vous arrêter quand il le faut

Dès que vous constatez les premiers signes de fatigue chez votre toutou, arrêtez-vous. Halètement, les pattes qui trainent, les oreilles baissées, la langue pendante, la queue abaissée… Ces signes doivent vous alerter.

Equipement

Le canitrail nécessite un matériel adapté : harnais, baudrier, longe de traction... Vous pouvez retrouver tout ce dont vous avez besoin dans notre collection dédiée en cliquant ici : https://raidlight.com/collections/canitrail. Pensez également à emporter un sac de trail dans lequel vous pourrez mettre tous vos essentiels, mais également l'hydratation pour votre chien. 

Nutrition 

Les chiens ont un système digestif fragile, ne partez jamais courir s'il vient de manger (il risquerait un retournement d'estomac). Laissez environ 3 heures de battement entre son repas et la sortie. 

Complicité, écoute, partage 

Quand vous débutez avec votre chien, il ou elle ne pourra pas vous suivre tout de suite sur la même distance et surtout à la même intensité que vous. Commencez donc par des sorties en course libre très courtes et surtout très douces. Puis augmentez la distance et l'intensité progressivement. Pour l'habituer, vous pouvez par exemple faire des randonnées, puis au fur et à mesure allonger les distances et le dénivelé. L’endurance et la vitesse viennent, comme pour nous, progressivement. 

Soyez à l'écoute de votre chien, cela veut aussi dire jongler avec ses humeurs, s'il n'a pas envie ne le forcez pas. Parfois, les sorties se passeront super bien, vous pourrez faire des progrès rapidement, puis d’autres, ce sera l’inverse. N'oubliez pas qu'il s'agit d'instant de complicité et de partage, vous êtes là pour passer un bon moment ensemble. 

Retour au blog